Ces petits riens qui dépaysent à Istanbul

by Fleur, coach voyage en Turquie

Arrivée à Istanbul il y a 3 ans, Fleur s’est tout de suite sentie chez elle. Et pourtant, vivre à Istanbul, c’est pleine de ces petites notes orientales qui dépaysent doucement et vous emportent ailleurs

On ne sait pas toujours dire pourquoi cette ville nous dépayse tant. Par beaucoup d’aspects, elle est finalement très européenne. Ses lignes de tramway et de métro, ses gratte-ciels, ses centres commerciaux n’ont vraiment rien à envier aux nôtres. Bien au contraire !

Mais d’un autre côté, et pour notre plus grand bonheur, elle a su garder son charme d’Orient qui nous fait tant aimer vivre à Istanbul

Je vous confie en toute discrétion, ces petits riens qui me dépaysent tant à Istanbul…

Découvrir Istanbul, c'est savoir s'imprégner de ses parfums, ses couleurs, ses traditions et s'unir au quotidien de ses habitants...

Le chant du muezzin qui rythme nos journées

Istanbul est connue pour être la ville qui compte le plus de mosquées au monde ! Et du sommet de tous leurs minarets, les haut-parleurs relayent les chants des muezzins qui se font écho.

Cinq fois par jour, avec l’appel à la prière, on assiste donc à un concert gratuit, pourront vous confirmer tous ceux qui vivent à Istanbul ! (Un détail à garder en tête lors du choix de son lieu de résidence…).

Mais ne soyez pas trop étonnés d’entendre aussi les cloches des églises sonner le dimanche matin. Eh oui, Istanbul est une ville véritablement multi-culturelle. Les plus anciens lieux de culte de la ville ne sont-ils pas les églises byzantines ?

Les vendeurs ambulants en tenue ottomane

Un petit creux au milieu de la journée ? Pas de problème, à Istanbul les vendeurs ambulants sont partout, toujours prêts à vous servir qui un simit, qui un maïs grillé, qui une glace ou encore des marrons chauds …

Pour quelques piécettes vous voilà donc rassasié. Mais surtout vous avez eu le plaisir d’échanger 2 mots de turc avec un vendeur qui le plus souvent porte une jolie tenue. Cela nous donne un aperçu de la manière de vivre à Istanbul à l’époque. Gilet brodé et fez sont aujourd’hui davantage pour le folklore. Mais c’est quand même sympa, vous ne trouvez pas ?

Les chats qui règnent en pachas !

Les vrais maîtres d’Istanbul, ce sont les chats ! C’est sûr ! Il n’y a qu’à voir le nombre de photos de chats que je poste sur les réseaux sociaux depuis que je vis à Istanbul 😉

Avant d’arriver en expatriation à Istanbul, un collègue nous avait dit : « tu vas voir, les turcs vénèrent les chats ». On pensait qu’il exagérait et ça nous avait bien fait rire à l’époque. Mais en fait… c’est exactement ça !

Pas un magasin qui n’ait installé une petite gamelle d’eau et de croquettes pour les chats du quartier. Des cabanes, voire des immeubles à chats leur sont construits avec amour par les riverains. Et les jours de mauvais temps, on ouvre les halls d’immeubles pour les laisser s’abriter.

Du coup, plus rien d’étonnant à les voir dormir sur les chaises des restaurants !

Mais ne soyez pas surpris s’ils ne répondent pas à vos appels, car il faut leur parler turc. Je ne peux pas vous le traduire ici, mais contactez-moi et je vous ferai entendre la manière dont il faut le prononcer 😉

Le coup du panier ascenseur !

Alors ça aussi, j’adore !

Faire ses courses et vivre à Istanbul, n’a rien à voir avec nos habitudes françaises. Cela fait trois ans que je n’ai pas touché un caddie de supermarché et je m’en porte très bien ! Ici, je fais mes achats au jour le jour, dans mon quartier. La petite épicerie, le primeur, le boucher, …

Et si j’ai des choses plus lourdes à emporter, il est toujours possible de se le faire livrer. (La Turquie est le pays de la livraison à domicile !)

Mais si vous voulez encore plus de facilité, il suffit de guetter les vendeurs ambulants et camionnettes de fruits et légumes qui circulent dans les ruelles. Vous pouvez descendre à leur rencontre, ou encore mieux, appliquer ce que j’appelle le coup du panier ascenseur !

Les mamies turques hèlent les vendeurs depuis leur fenêtre. Elles font alors descendre un panier au bout d’une corde avec un billet. Celui-ci n’a plus qu’à lui déposer ses achats et sa monnaie. Le panier remonte ensuite doucement jusqu’à sa propriétaire. Je n’ai encore jamais osé le faire, mais j’avoue que j’en meurs d’envie depuis que je vis à Istanbul !

La pause çay à toute heure

La boisson nationale en Turquie, c’est le thé ! Ou plutôt, le çay, que vous prononcerez tchaï

Servi dans une tasse en forme de tulipe, symbole de la Turquie, son liquide ambré vous accompagne tout au long de la journée. Les commerçants du Grand Bazar vous en servent bien volontiers pendant qu’ils vous présentent leurs articles. Au travail, le çay est l’ami indispensable de toutes les réunions. Et entre amis, on s’installe à la table d’un petit resto, pour papoter en terrasse (avec un chat sur les genoux !). C’est ça vivre à Istanbul !

Mais si vous êtes plus café que thé, vous pourrez aussi commander un bon café turc, dont la préparation est tout un art. Une saveur surprenante… Et pour conclure, une diseuse de bonne aventure pourra vous lire votre avenir dans le marc de votre café !

Voici donc ces petits riens qui pour moi impriment leur marque sur ma vie à Istanbul ! Tout ce qui me manque terriblement lorsque je retourne en France. Alors, quelles seront vos impressions à vous lors de votre venue en Turquie ? J’ai hâte de savoir si vous ressentez la même chose ou si d’autres détails vous ont marqué… A très vite à Istanbul !

Terrasse devant un bar

Fleur réside en famille à Istanbul depuis 3 ans. 

Elle est tellement passionnée par sa ville d’adoption qu’elle a créé un blog Graine de Stambouliote où vous pourrez trouver un tas d’informations utiles.

Et pour avoir des conseils sur mesure et des bonnes adresses pour y voyager ou vous y installer, n’hésitez pas à la contacter avec le formulaire ci-dessous.

Fleur est aussi coach voyage en Turquie pour Personal Traveler.

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \ »éditer\ » pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Svp prouvez que vous êtes un humain en sélectionnant La Voiture.