Birmanie

Les meilleurs conseils pour un voyage sur mesure et inoubliable

Anna coach voyage Birmanie

Découvrez les coachs de Personal Traveler

La Birmanie : Voyage au pays des pagodes d’Or !

Après un demi-siècle de dictature militaire, la Birmanie connaît un développement fulgurant, et tente tant bien que mal de renouer avec la tradition démocratique qui était la sienne avant le coup d’État de 1962. Cependant, l’ouverture économique du pays amorcée en 2011, attire autant d’investisseurs que d’affairistes, et les richesses naturelles ne profitent guère à la population. Ainsi, il reste le tourisme, qui fait vivre de nombreuses familles, et permet de faire connaître la Birmanie au reste du monde.

En solo, en couple, en famille ou avec des amis

Le voyageur qui partira découvrir un monde inconnu sans certitudes ni clichés, sera bluffé par le Pays des Pagodes d’Or. Dépaysement garanti, y compris pour les familiers de l’Asie du Sud Est. En effet, ici le multiculturalisme est ancré dans l’histoire, le bouddhisme majoritaire se mêle allègrement à l’hindouisme voisin ainsi qu’à l’animisme ancestrale, et les 3 religions monothéistes ont su y faire leur place depuis longtemps, n’en déplaise aux préjugés parfois tenaces.

Vous avez besoin de conseils pour organiser votre séjour en Birmanie et partir en famille, entre amis ou en amoureux ? Demandez conseil à une personne qui habite sur place, qui a la même culture que vous et qui saura vous donner les meilleurs conseils pour réussir vos vacances !

La Birmanie en un clin d’oeil

Formalité d'entrée pour un résident Français

Passeport d’une validité de 6 mois après la date d’arrivée dans le pays + Visa touristique (28 jours)

Monnaie

Kyat MMK ou dollars américains USD (billets neufs non pliés, sans tache ni déchirure). Les billets de 100 $ sont généralement acceptés partout, on refusera plus facilement les coupures d’un montant inférieur.

Période idéale de visite

De fin octobre à fin mars pendant la saison sèche. Beaucoup d’infrastructures touristiques seront fermées pour le nouvel an en avril, et de mai à octobre, les grosses chaleurs puis la mousson rendent les voyages moins confortables, mais pas impossibles.

Vaccins à faire avant de partir

Aucun vaccin obligatoire mais il est recommandé d’être à jour dans la vaccination habituelle, notamment le DTP et le ROR pour les enfants

Quels activités et sports faire en Birmanie

Randonnées, treks, découvertes de sites historiques et archéologiques, plongées, baignades, visites culturelles, croisières...

Langues parlées

Le birman, l’anglais dans les grandes villes (mais pas toujours par tout le monde) et plusieurs dialectes locaux

Les incontournables en Birmanie

Rangoun, avec la Pagode Shwedagon, mais pas que ! L’ancienne capitale abrite de nombreux trésors à découvrir avec un guide. Bagan, la vallée des temples, Mandalay et ses alentours, ainsi que la région du lac Inlé dans les États Shans...

La Birmanie, une destination de vacances aux mille facettes

La Birmanie est un pays disposant d’atouts considérables. Effectivement, il possède un sous-sol riche de tout ce qu’il est possible de produire, des paysages aussi variés que splendides – des plages du sud aux montagnes enneigées du nord – et une histoire riche, à l’image de la grande diversité des populations et des croyances qui ont traversé le territoire depuis le premier millénaire de notre ère.

Alors, 15 jours entre amis, 3 semaines en couple, ou avec des enfants, adeptes de la marche ou seulement à petites doses ? Plutôt rando et trek ou bien plages et visites culturelles ? Confiez-nous vos envies et nous partagerons nos meilleurs plans sur place, en fonction également de vos impératifs et de votre budget.

Les insolites en Birmanie 

  • Admirer les dauphins de l’Irrawaddy, et observer comment ces derniers guident les pêcheurs vers le poisson,
  • Snorkeling et croisière en catamaran en mer d’Andaman, un lieu privilégié,
  • Les rues insolites de Rangoun, ville d’Asie du Sud Est qui compte le plus de monuments coloniaux : voyage à travers l’Histoire méconnue de l’ancienne capitale,
  • Virée en train au-dessus du plus grand pont de Birmanie, à la découverte de villes et de villages hors du temps,
  • Découverte de sites archéologiques du nord au sud du pays, hors des circuits touristiques.

Voyager responsable en Birmanie

Vous souhaitez venir en aide aux plus démunis en Birmanie ? Aider, à votre échelle, les birmans aux revenus les plus faibles et aux conditions les plus précaires ? Nous vous offrons la possibilité d’aller à leur rencontre et/ou de les soutenir de manière directe ou indirecte. Anna, votre coach locale s’est engagée à soutenir une cause. Lorsque vous achetez une prestation de conseil voyage, vous soutenez de facto la cause choisie par Anna car elle s’engage à ce qu’un pourcentage de son revenu soit reversé à une association :

  • Anna a choisi de soutenir l’association « Enfants du Mékong ».

Préparer son voyage en Birmanie

Pour bien préparer votre séjour en Birmanie, n’hésitez pas à contacter votre coach voyage, Anna, qui habite sur place. Elle saura vous conseiller à sa manière dans la préparation de votre voyage.

Bien entendu, elle répondra à vos questions les plus diverses telles que les lieux à visiter en priorité, les livres à lire avant de partir, le programme le plus adapté pour votre voyage, quelle compagnie aérienne choisir ou comment se déplacer sur place, mais aussi que mettre dans sa valise pour visiter la Birmanie, quels vaccins il est préférable de faire avant de partir, comment obtenir un visa, comment s’habiller en Birmanie selon les lieux et le moment du séjour, ce qu’il faut emmener pour les enfants, etc…

Un voyage en Birmanie sur mesure

Nos coachs voyage vous aideront à préparer un voyage sur mesure, entièrement personnalisé, hors des sentiers battus. Ainsi, vous voyagerez comme un local avec en poche tous les bons conseils que pourrait vous donner un ami sur place et toutes les meilleures adresses du moment adaptées à vos besoins, vos attentes, votre style.

Votre coach voyage vous mettra en relation avec les meilleurs guides sur place car notre conviction est que la Birmanie ne se visite pas seul. En effet, l’idéal est d’être accompagné par un guide local qui vous dévoile toutes les subtilités de ce pays et vous en décrypte les codes. De plus, votre coach voyage vous dira quelles plages découvrir, où louer un smartphone avec Sim, dans quel hôtel aller, vous donnera ses bons plans pour un séjour de rêves etc… Votre coach sera heureux de vous donner ses précieux conseils pour vous faire découvrir tous les trésors de la Birmanie.

Vivre en Birmanie

Vous partez vivre en Birmanie, mais vous avez mille questions : où s’installer ? Quelles sont mes options pour les écoles ? Trouver du travail pour le conjoint suiveur ? Où faire ses courses ? Quid de la Santé ? Et sinon la vie sur place, c’est bien ? (je vous donne la réponse : c’est top !), préparer une expatriation n’est jamais simple, et les conseils d’un compatriote sur place peuvent s’avérer très utiles. Objectif : pas de temps à perdre pour démarrer cette nouvelle vie, mais prendre le temps de la découverte également. Alors, n’hésitez plus, contactez votre coach locale mobilité !

Nos coups de coeur

Le Kandawgyi Park

Découvrir le joli lac du « Kandawgyi Park », ce parc magnifique à visiter absolument lors d’un voyage en Birmanie !

Le Secrétariat

Admirer cet incroyable joyau de la fascinante architecture coloniale très présente au coeur de la ville.

Street Art dans les rues de Rangoun

Déambuler dans les rues colorées de Rangoun et découvrir des projets artistiques improbables !

Sunset sur l’Irrawaddy

Profiter d’un magnifique coucher de soleil en bateau sur l’Irrawaddy en dégustant un apéro !

 

Les Temples de Bagan

Visiter les inlassables et magnifiques Temples de Bagan, véritables symboles de la Birmanie !

La pagode Shwédagon

Se rendre à la pagode Shwédagon à l’heure de la prière : des instants précieux et magiques à ne pas manquer…

Vous êtes Pro?
L’offre sur mesure Pro
est 
faites pour vous

Vous êtes un professionnel et vous souhaitez qu’on organise avec vous et pour vous des voyages sur mesure grâce à des conseils de locaux, contactez nous maintenant.

Vous partez en expatriation?
L’offre Mobilité est
faites pour vous

Vous partez en tant qu’expatrié dans un nouveau pays? Nous vous accompagnons de A à Z pour que vous puissiez être serein lors de votre arrivée et votre installation.

Profiter des conseils de notre coach voyage

Profiter de nos conseils voyage pour organiser votre séjour et profiter d’informations exclusives pour un voyage sur mesure.
Chaque coach local est un fin connaisseur de la destination dans laquelle il vit.

Visiter la Birmanie

Préparer ma valise pour la Birmanie

Cela dépend de la période de votre séjour en Birmanie mais globalement, il ne faut pas partir sans :

  • Un guide de voyage et un bon roman pour découvrir la Birmanie,
  • Crème solaire pratiquement toute l’année,
  • Spray anti moustique, surtout en saison des pluies,
  • Chapeau/casquettes et lunettes de soleil,
  • Poncho pour la mousson,
  • Tongs, très faciles à enlever avant d’entrer dans les pagodes, et chaussures de marches pour les balades,
  • Maillots de bains, pour la plage et les hôtels avec piscine.

Préparer mon voyage

Avant votre voyage, assurez-vous bien d’avoir :

  • Un passeport d’une validité de 6 mois après la date d’arrivée,
  • Un visa (idéalement à faire en ligne) de 28 jours touristique ou 70 jours Business,
  • Une assurance santé pour le voyage,
  • Des dollars américains, (idéalement en coupure de 100) neufs absolument, non pliés, non abîmés, sans déchirures,
  • La monnaie du pays est le Myanmar Kyat, le change est très avantageux sur place, mieux vaut avoir des Dollars en bon état et les changer sur place (certains établissements acceptent directement les dollars).

La meilleure période pour visiter la Birmanie

La meilleure période pour visiter la Birmanie est la période de la saison sèche, entre fin octobre et fin mars. En effet, beaucoup d’infrastructures touristiques seront fermées pour le nouvel an en avril ! De mai à octobre, les grosses chaleurs puis la mousson rendent les voyages moins confortables, mais pas impossibles.

Comment s’habiller en Birmanie ?
  • En général :

Vêtements d’été, amples et tissus claires/ légers par confort, aussi parce qu’une tenue correcte est demandée pour visiter les pagodes, et pour ne pas choquer les Birmans, sobres en la matière. Il est plutôt conseiller de garder les shorts et débardeurs pour les zones de plage.

  • Pour la mousson :

Un poncho de pluie et des chaussures adéquats.

  • Si vous partez dans le Nord :

Pendant la mousson : un bon pull et des chaussettes.

En saison sèche : pull, manteaux et grosses chaussettes.

  • Si vous voyagez en bus (quelque soit la saison) :

Pull, chaussettes : la clim dans le bus est très forte !

Langues parlées

  • Le birman en général,
  • L’anglais dans les grandes villes,
  • Plusieurs dialectes locaux.

Voyager avec un bébé

Pas de panique, il est tout à fait envisageable de voyager avec de jeunes enfants en Birmanie ! Il n’y a pas de vaccin obligatoire. Bien sûr, il est conseiller de toujours avoir le carnet de santé de l’enfant, ainsi que son passeport et son visa. Il y a des médecins français à Rangoun et des hôpitaux pour les premiers soins.

Attention cependant car l’eau du robinet n’est pas potable, on achète de l’eau purifiée en bouteille, et on trouve de l’eau minérale locale ou française.

De plus, on trouve des laits pour bébés sur place, ainsi que de la nourriture, mais pas forcément la marque que vous utilisez habituellement.

Sur place, vous pourrez acheter facilement des couches, du sérum physiologique, des crèmes, etc…  En supermarché et en pharmacie.

La poussette n’est pas praticable partout, optez pour un porte bébé dorsal ou ventral.

Les hôtels sont souvent équipés de lits pour enfants (il faut cependant le préciser lors de la réservation), le coach voyage peut aussi vous trouver le nécessaire sur place.

Pour les vols en avion, veillez à donner à votre enfant un biberon au décollage et au moment de la descente de l’avion pour éviter qu’il ne souffre des oreilles. Les longs courriers sont en général équipés de nacelle pour les plus petits (moins de 10 à 15 kilos selon les compagnies, et maximum 70 à 85 cm). En revanche, il est déconseillé de voyager avec un bébé de moins d’une semaine. Il est important que le bébé boive beaucoup durant le vol et qu’il soit habillé avec des vêtements confortables et chauds à cause des climatisations.

Petit lexique Birman :

  • Bonjour : Mingalarbar
  • Au revoir : Tat tar
  • Ce n’est pas grave/Je vous en prie : yá-ba-deh
  • Merci : jày-zù ba
  • Oui/Non : Hoe tale / ma hoe bou

 

Quelques spécificités locales à connaître :

  • Thanaka : Pates cosmétique d’origine végétale utilisée par les femmes et les enfants pour se protéger la peau du soleil et des moustiques, également pour des raisons esthétiques.
  • Longyi : Vêtement birman porté par les Hommes (Pasoe) ou les Femmes (Htamein)
  • Cheroot : Cigar Birman préparé avec des feuilles de tabac et des épices, coupés aux extrémités.
  • Nat : Génie bienveillant ou malfaisant dont le culte d’origine animiste est basé sur la croyance que les êtres vivants mais aussi les éléments naturels sont animés par des esprits.

 

Comment s’adresser aux gens :

  • U/Daw : Oncle/tante → pour une personne plus âgée
  • Ko/Mama : Grand(e) frère/sœur → pour une personne du même âge
  • Maung/Ma : Petit(e) frère/sœur → pour une personne plus jeune

Origine du terme « Birmanie »

La Birmanie, terme issu de « Bama », nom de l’ethnie majoritaire, dans le langage oral, a été renommée Myanmar, terme littéraire faisant référence aux premiers habitants du monde, en 1898 par la junte au pouvoir. Mais certains pays comme la France et les États-Unis, continuent à utiliser le nom « Birmanie » (Burma) en soutien à l’opposition politique d’alors. De la même façon, plusieurs villes/états ont été renommés, à l’instar de Rangoun (Rangoon) désormais Yangon.

Histoire du multiculturalisme de la Birmanie

L’histoire de la Birmanie, aussi ancienne que complexe, implique un très grand nombre de peuples originaires des États voisins. De fait, les premières civilisations installées sur l’actuel territoire birman sont les Môns (originaire de l’Est Birman et de la Thaïlande) et les Pyus (Population issues des régions tibétaines). Puis, arrivent les Birmans (venus également du nord tibétain) qui fondent le royaume de Bagan vers 849. Alors, l’essentiel de l’Asie du Sud Est est sous leur domination, sinon sous celle de l’empire Khmer. Les premiers missionnaires bouddhistes arrivent de Ceylan au VIème siècle et convertissent les populations birmanes.

Délimitation des frontières

Détruit par les Mongols en 1287, le royaume de Bagan s’effondre, et avec lui la première unité Birmane. Ainsi, durant les deux siècles qui suivent, le territoire est divisé entre le royaume d’Ava en Haute Birmanie (ethnies Birmanes qui ont assimilé les Pyus) et celui de Pégou en Basse Birmanie (ethnies Môns).

En 1535, le roi Tabinshwehti réunifie la Birmanie et fonde le second empire Birman, qui sera constamment en guerre contre le Royaume d’Ayutthaya (Actuelle Thaïlande). À cette même époque les européens commencent à s’implanter dans la région.

Après avoir repoussé avec succès les incursions portugaises, le royaume d’Ava ne parvient pas à réprimer la révolte des Môns, allié des Français, et s’effondre en 1752. Un 3ème empire voit le jour presque immédiatement après la chute d’Ava, et le roi Alaungpaya lance une politique expansionniste, intégrant de nouveaux royaumes et repoussant les raids de Mandchourie. La Birmanie lui doit ses frontières actuelles.

Conquête de la Birmanie par les Anglais

En 1824, éclate la première des guerres anglo-birmanes, qui se solde par la conquête progressive de la Birmanie par les Anglais venus d’Inde. Le 1er janvier 1986, la reine Victoria reçoit la Birmanie comme cadeau du nouvel an, et le pays entre dans le Raj Britanique.  Envahie par le Japon en 1942, le pays est le théâtre de combats entre alliés et japonais, et les indépendantistes commencent à s’organiser. À la fin de la seconde Guerre Mondiale, sous la conduite du général Aung San, la voie est tracée vers l’indépendance, grâce notamment aux accords que ce dernier a conclu entre les différentes ethnies.

Un cheminement vers l’indépendance

Malgré l’assassinat du général Aung San, le pays accède à l’indépendance en 1948, quitte le Commonwealth et instaure une démocratie parlementaire. Des insurrections éclatent rapidement, où s’affrontent les communistes soutenus par Moscou (drapeau rouge), Pékin (drapeau blanc) ou Anarchistes (drapeau noir).

En 1962, le général Ne Win prend le pouvoir lors d’un coup d’État militaire. Dirigeant le pays d’une main de fer, il impose des réformes socialistes brutales et en 1988, un mouvement de protestation populaire permet à un groupe de généraux de lui prendre le pouvoir. C’est alors que le pays passe d’une junte militaire à une autre. Malgré le large plébiscite donné à la Ligue Nationale pour la démocratie d’Aung San Suu Kyi (fille du Général Aung San), lors des élections de 1990, le scrutin est annulé et celle que l’on nomme désormais la dame de Rangoun reste assignée à résidence.

Lauréat du prix Nobel de la Paix en 1991, Aung San Suu Kyi alterne entre les peines d’emprisonnement et les assignations à résidence jusqu’en novembre 2013. Autorisée à se présenter aux élections, son parti remporte les législatives partielles de 2012, puis de 2015. Néanmoins, faute de pouvoir être élue présidente en raison de son statut d’épouse de ressortissant étranger, elle devient conseillère d’État, fonction créée pour elle, mais dont la constitution n’accorde qu’un pouvoir restreint. Malgré cela, et jouissant toujours d’une forte popularité dans son pays, elle apporte son soutien à l’ouverture démocratique engagée par le pouvoir, favorisant la négociation avec la junte militaire pour conduire la Birmanie vers la prospérité et la paix.

Organiser un voyage personnalisé

Voyage découverte aux meilleures conditions grâce aux conseils de nos coachs voyage. Vous souhaitez voyager en dehors des sentiers battus ? Notre réseau de coachs locaux connait mieux que quiconque les bonnes adresses et les bons plans de votre destination, pour les avoir testés eux-mêmes.

Ils sont comme vous des voyageurs… dans leur pays et vous ouvrent leur carnet d’adresses pour vous faire bénéficier de leur expérience, comme le ferait un ami. Ils peuvent aussi vous aider sur place à gérer les imprévus ou à modifier votre programme si besoin.

Dialoguer avec
le coach voyage de votre choix

Profiter de conseils pour organiser votre voyage, connaître les meilleures adresses définir un circuit sur mesure

Créer
votre circuit personnalisé

Voyager autrement en famille ou entre amis en profitant de nos meilleurs conseils pour partir

Profiter
de conseils et de bons plans

Organiser votre voyage et réussir vos vacances grâce à nos idées voyage sur mesure