Cuisine et traditions culinaires

La cuisine égyptienne est à la croisée de différentes influences méditerranéennes (libanaises, turques, grecques et syriennes). Le repas est très important pour les égyptiens. C’est un moment convivial et de partage. La boisson est aussi symbole d’accueil de l’étranger.

Un voyage en Egypte s’apprécie aussi par la découverte de traditions culinaires ancestrales. Un mélange d’épices et de saveurs qui reflète la diversité culturelle héritée de son Histoire.

Que trouve-t-on sur les tables égyptiennes ?

Un peu de tout !

Tout d’abord, le pain baladi (aïch) accompagne tous les plats. Il s’agit d’un pain plat, rond et creux, fait à base d’eau, de farine et de levure.

Les mezze sont très courants en Egypte. Il s’agit d’assortiments de petits plats aux mille saveurs où l’on vient piocher selon ses goûts : houmous (purée de pois chiches au sésame), babaganoush (purée d’aubergines fumées au sésame) et tahina (crème de sésame).

Les salades sont très simples, avec comme ingrédients : salade verte, concombres, tomates et oignons. On trouve souvent aussi dans les restaurants la fameuse fattouche, délicieuse salade composée libanaise avec la particularité d’allier menthe, oignons et pain libanais grillé. L’influence libanaise se retrouve aussi dans les taboulés à base de persil. Enfin, la salata zabadi (faite à base de yaourt, d’ail, de menthe et de concombres) est très agréable à déguster sur les bords du Nil. On trouve souvent des produits à l’ail comme la toumeya, une purée d’ail et les aubergines frites.

Spécialité Egyptienne

Mais la spécialité dont les égyptiens raffolent est le foul qu’ils dégustent dès le petit-déjeuner au creux de leur pain baladi. On en trouve à tous les coins de rue. Il s’agit d’une potée de fèves au citron et au cumin, sans oublier l’huile. A noter que les citrons égyptiens sont particulièrement savoureux avec des pointes de gingembres et de musc. A goûter absolument !

Les fèves sont aussi utilisées pour faire des croquettes de foul frites que l’on appelle des falafels. Ils se dégustent dans un sandwich de pain égyptien.

Le kochary est un autre plat populaire d’Egypte. Il s’agit d’un mélange d’ingrédients improbable. On y trouve des pâtes (macaroni), du riz, des lentilles, des spaghettis, des oignons frits, de la sauce tomate, des piments et de l’ail bien sûr !

Autre curiosité culinaire que vous pouvez rencontrer en Egypte : la mouloukhia. C’est une soupe gluante réalisée à base de feuilles de corète, plante potagère originaire de l’Inde. Cette soupe accompagne le plus souvent un plat de poulet et de riz.

La chorba la plus courante est aussi la soupe de lentilles corail qui est agrémentée d’un filet d’huile d’olive et de citron. Un régal !

Et les feuilles de vigne farcies qui accompagnent la salade au yaourt !… Elles sont délicieuses ! Servies chaudes ou froides selon la saison, elles sont faites de riz, d’herbes, d’épices et parfois de viande.

Les viandes servies en Egypte

On vous proposera sûrement de goûter de la kofta ! Une longue brochette de viande de mouton haché. Ou du shawarma : un sandwich au mouton d’origine libanaise servi dans un petit pain rond et creux avec de la salade et des épices. Le kebab est aussi présent en Egypte mais sous forme de blocs d’agneau grillé.

Poissons et fruits de mer en Egypte

Samak, c’est ainsi que l’on nomme le poisson en égyptien. Vérifiez bien qu’il soit frais bien sûr et qu’il provienne de la mer rouge ou de la mer méditerranée… et surtout pas du Nil avant de le goûter ! Bien cuisiné, le poisson égyptien est très bon. Le meilleur se nomme le 111 : il s’agit du bar royal. Les grosses crevettes sont aussi succulentes. Le restaurant le plus réputé d’Egypte pour son poisson est le Grec à Alexandrie. Mais vous trouverez de très bons fournisseurs et restaurants de poissons aussi au Caire : le Fish Market ou Golden Fish. Dans ces restaurants, les serveurs les font choisir crus sur glace avant de les cuisiner en grillade ou frits.

Les desserts d’Egypte

Si vous aimez les pâtisseries orientales, vous allez vous régaler ! Les égyptiens les cuisinent principalement le mois du ramadan mais on en trouve toute l’année dans les pâtisseries.

Les plus connues sont les baklawa (feuilleté au miel et aux pistaches ou amandes), les konafa (vermicelles au miel, aux pistaches, noisettes ou noix…), les basboussa (sorte de semoule), les atayef (petits beignets sucrés fourrés d’amandes ou autres fruits secs).

On trouve aussi d’autres desserts délicieux comme la mehallabeyya (crème à l’eau de rose, farine de riz et pistaches), le riz au lait parfumé à différents arômes, le Oum Ali (lait sucré à la noix de coco et aux pistaches parsemé de feuilletés de pâte cuite)

Que boire en Egypte?

Les boissons froides :

L’eau plate : Attention, l’eau du robinet n’est pas potable !

Ne buvez que de l’eau minérale ! Nestlé, Dasani, Aqua Siwa… vous trouverez de nombreuses marques de bouteilles d’eau à des prix tout à fait raisonnables. Évitez cependant de les acheter sur les sites touristiques où elles sont plus chères.

L’eau gazeuse : il existe une eau gazeuse locale : la baraka. Vous trouverez aussi du Tonic Water qui est de l’eau gazeuse et non un soda.

Le karkadé, notre coup de cœur, est une boisson sucrée à base de fleur d’hibiscus à consommer froide. Cette fleur rouge vient de la Haute Egypte.

Les sodas : de nombreuses marques de soda sont présentes en Egypte. Vous aurez le choix ! Ils ont l’avantage de ne pas comporter de risque sanitaire contrairement aux jus de fruits pressés… et attention aux glaçons qui sont le plus souvent faits avec de l’eau non potable.

Les jus de fruits frais : à part dans les hôtels et les restaurants réputés, il vaut mieux éviter d’en consommer. Les jus de fruits les plus traditionnels en Egypte sont les jus de citron/menthe, goyave, mangue et fraise.

Les boissons alcoolisées

A part pendant le mois du ramadan, il est tout à fait possible d’acheter et de consommer des boissons alcoolisées en Egypte.

Le vin : Oui, on fait du vin en Egypte avec du raisin importé notamment de France ou d’Afrique du Sud ! Ce n’est pas le meilleur du monde mais certaines bouteilles sont correctes. Nous vous recommandons Château Granville ou Cape bay en blanc.

La bière : on trouve en Égypte de très bonnes bières locales comme la Sakkara ; la Stella la Desperados et l’Heineken. Elles sont présentes dans les hotels, restaurants et distributeurs portant une licence spéciale comme Drinkies.

Les boissons chaudes en Egypte

Les égyptiens boivent beaucoup de thé (ou shay). Il est en général servi très chaud et surtout très sucré ! La tisane est aussi très présente notamment la menthe, l’anis et la cannelle.

Si vous demandez un café, ne soyez pas étonné, ils le servent à la turque ! Si vous n’aimez pas le café turc, demandez un « american coffee » et n’oubliez pas de préciser si vous ne voulez pas de lait.